Reforestation massive : une utopie ?

Chez Bioterra, notre objectif premier est de promouvoir la reforestation.

Comment? Par une radicale transformation des techniques agricoles comme sauvegarde de nos éco-systèmes. Trop de forêts ont été détruites pour y développer une agriculture intensive ou des élevages avec pour résultats: une forte érosion des sols et une perte de qualité de vie généralisée (qualité produits et bio-diversité) sans parler du réchauffement climatique...!

Quels substituts crédibles et à long terme à la culture industrielle ?  Les techniques d'Agro-foresterie et de Permaculture (sur buttes) répondent valablement à la question (mais pas la culture biologique intensive).

Le Hic c'est la main d'oeuvre !

Nous observons clairement ici à Châtelet, siège de notre association, à quel point le manque de travail et d'initiatives personnelles engendrent une spirale de dépression humaine sous perfusion d'allocations diverses. 

Or le travail n'est-il pas une vertu comme manière évidente de se sentir valorisé? Arrêtons de coller les mauvaises étiquettes (tels chômeurs, minimexés ou mutualistes) sur ces personnes qui sont  aussi, des collaborateurs publics ! (pour déjà quelques heures par jour). 

Quand il s'agit de sauver cette planète,  c'est un devoir de l'Etat de chercher à mobiliser toutes ses forces vives!  Ainsi, a-t-on encore réellement des soucis de main d'oeuvre...?

Cette nécessaire mutation agricole passera donc par un retour des personnes au travail dans les champs et par la nécessité de les loger le temps de la mise en place du projet (de 2 à 3 ans).  En Wallonie, nous remarquons déjà un assouplissement du code de l'urbanisme pour les habitations légères et démontables (par exemple, plus besoin de permis pour construire des dômes, des cabanes ou des yourtes dans les zones forestières).

Le dôme géodésique

Un must de construction et d'habitat !

La forme géodésique a été inventé par l'architecte américain, inventeur et écrivain R. Buckminster Fuller en 1949.  Il se caractérise par un assemblage de triangles plats visant à se rapprocher d'une sphère.

Quand on s'intéresse à sa structure géométrique, il est intéressant de connaître sa fréquence; 

plus elle est élevée, plus le dôme géodésique se rapprochera du rond parfait.

Ainsi, chez Bioterra, nous avons choisi de nous intéresser exclusivement aux dômes de fréquence 3 (F3), car ceux-ci combinent facilité de construction et forme harmonieuse. 

Le dôme géodésique :

 

- s'adapte à tout type de climats et autant de terrains, par simple modification de sa couverture et de ses ouvrants;

 

- est bon marché et très écologique : couverture en matériaux locaux, pas de fondations nécessaires,  kits d'auto-construction, démontable et faible poids; 

 

- est rond, ce qui lui confère une très forte résistance aux intempéries et aux tremblements de terre.

- est beau, pratique, lumineux et moderne.

Toutes ces qualités impliquent que nous avons affaire à une solution concrète d'habitat du futur face aux défis écologiques que nous rencontrons actuellement... 

Aisbl Bioterra (international) - Tel  0475/55.92.63 - Mail  olivier.laffut@gmail.com - 24 Rue des Brasseurs à Châtelet  - BE 070 88 64 221